Améliorer l’autonomie de son drone ? Ce sera bientôt possible grâce à...

Améliorer l’autonomie de son drone ? Ce sera bientôt possible grâce à l’hydrogène !

PARTAGER
drone hydrogène

S’il est désormais courant de disposer d’une autonomie d’environ 20 minutes avec un drone de loisir électrique, la technologie de batteries à hydrogène pourrait bien très prochainement changer la donne et aider les dronistes à faire durer le plaisir beaucoup plus longtemps.

L’autonomie réduite des batteries, un problème récurrent

Si le problème de la durée de vie des batteries actuelles n’est pas spécifique aux drones, les utilisateurs se plaignent souvent d’une autonomie trop courte et de la nécessité d’avoir recours à de nombreuses batteries de rechange pour pouvoir voler plus longtemps.

Au prix actuel des batteries de rechange, ce problème est en revanche bénéfique indirectement aux constructeurs de drones qui peuvent bénéficier de ventes additionnelles qu’ils ne feraient surement pas si leurs drones disposaient d’une autonomie largement supérieure, atteignant les quelques heures.

L’hydrogène pour décupler l’autonomie des drones ? Une technologie déjà au point.

pile hydrogène drone

Si les batteries actuellement embarquées sur les drones ne permettent pas de voler plus de 20 minutes en moyenne, des batteries confectionnées grâce à de l’hydrogène pourrait révolutionner l’autonomie de nos UAVs. L’entreprise à l’origine de l’adaptation de l’hydrogène aux batteries de drone est Intelligent Energy. Lors de récents tests, la société a démontré qu’elle serait capable d’étendre très largement l’autonomie de nos très chers drones.

Cette nouvelle technologie à base d’hydrogène permettra de décupler l’autonomie actuelle des batteries à l’aide d’une pile à combustible ultra légère à l’hydrogène.

L’entreprise présentera lors du CES 2016 de Las Vegas son tout premier prototype de drone équipé de cette technologie à base d’hydrogène.

Quels avantages à utiliser une batterie à hydrogène pour son drone ?

Alors que les batteries actuelles offrent des dizaines de minutes d’autonomie, ces nouvelles batteries pourraient étendre l’autonomie des drones à plusieurs heures.

Selon Intelligent Energy, l’amélioration de l’autonomie ne serait pas le seul point fort de cette nouvelle technologie à l’hydrogène.

En plus de durer plus longtemps, les batteries se rechargeraient aussi nettement plus rapidement, en seulement 2 minutes chrono ! Actuellement, le rechargement complet de nos batteries de drones se réalise au mieux entre une et deux heures, cette nouvelle technologie permettrait alors de non seulement voler plus longtemps mais aussi à des intervalles beaucoup plus restreints avec cette recharge ultra rapide !

Selon l’entreprise à l’origine de cette technologie, ces piles à combustible auraient enfin un dernier avantage, celui de produire beaucoup moins de vibrations. Si ce dernier avantage n’est pas le plus important, il en dit long sur les évolutions qui sont encore à faire du côté de nos batteries de drones.

Le premier drone équipé de ce système à base d’hydrogène sera dévoilé au public lors du CES 2016 de Las Vegas

Il nous faudra donc attendre début Janvier pour en savoir plus sur cette technologie prometteuse qui sera présentée au public lors du CES 2016 de Las Vegas. Si les batteries actuelles coûtent généralement autour de 150 euros pour un drone DJI Phantom 3, nous ne savons encore pas à quel prix ces nouvelles piles à hydrogène pourraient être commercialisées.

Améliorer l’autonomie de son drone ? Ce sera bientôt possible grâce à l’hydrogène !
5 - 1 vote

2 COMMENTAIRES

  1. « Selon l’entreprise à l’origine de cette technologie, ces piles à combustible auraient enfin un dernier avantage, celui de produire beaucoup moins de vibrations. »

    Par quel miracle ?
    Ce sont les moteurs qui sont source de vibrations…

    Enfin, quand on pilote un peu sportivement n’importe quel truc volant radiocommandé, faire une pause au bout de 5 minutes est une nécessité 😀

    Quid de l’impact environnemental ?

    • C’est bien pour ça que j’ai ajouté la mention « Selon l’entreprise à l’origine de cette technologie » car je ne comprends pas très bien comment et je ne dispose pas de plus d’infos à ce sujet malheureusement. Il faudra surement attendre début Janvier et le CES pour en savoir plus.

LAISSER UNE RÉPONSE